La végétation rue du 11 Novembre doit être entretenue

Publié le par ABAVE

J'habite 33 avenue du 11 novembre et mes remarques ne concernent que les rues qui m'environnent mais qui peuvent être valables pour les autres quartiers.

1. Sécurité des piétons avenue du 11 novembre.
Les trottoirs sont étroits et, par endroits, la végétation qui sort des propriétés riveraines oblige les piétons à quitter le trottoir et à marcher sur la chaussée. Il y a un risque de se faire accrocher par les voitures. Il faut impérativement descendre du trottoir au niveau des numéros : 13, 19, 21, 24, 46, 52.

2. Accès à la route de Grenade et à sa traversée
La végétation plantée au printemps sur les trottoirs de cette route a tellement grandi qu'elle coupe la vue sur la circulation, obligeant les voitures à dépasser légèrement la ligne "stop" ! Je redoute alors une collision avec un tramway ou une auto.
Solutions très simples à apporter :
- tailler court la végétation lorsque sa hauteur devient gênante .
- Près des carrefours, s'en tenir tout simplement à une espèce de végétation courte.
- Ne rien planter près des carrefours.
Toutes ces solutions peuvent éviter pour un coût négligeable de graves accidents
Les rues débouchant sur la route de Grenade et posant un problème de sécurité aux carrefours sont les suivantes : rue P. Loti, rue Jean de La Fontaine, rue Alphonse Daudet, Rue Jean Moulin.

De plus, les piquets empêchant les automobilistes de se garer sur les trottoirs font que l'on voit mal les voitures arrivant dans les 2 sens. Moins hauts (et donc moins chers) il n'y aurait pas de gêne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article