Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 08:39

L'ABAVE s'est prononcée contre le tramway 2 beaucoup trop cher. Nous sommes satisfaits que son utilisation soit, à présent, optimisée. Les besoins de déplacement sont ailleurs que vers l'aéroport et l'argent public ne doit pas servir aux actionnaires privés.

---------------------------------------------------------------------------

source : la dépêche

Desserte de l'aéroport : Moudenc répond à Anne-Marie Idrac
Transports - Métro 3e ligne

La desserte en navette express tram de l'aéroport alimente une polémique entre Aéroport de Toulouse-Blagnac, d'une part, et Toulouse Métropole et le SMTC, d'autre part.

On attendait des vagues du côté de Labège ou de Colomiers. La polémique vient de Blagnac après la présentation du tracé de la 3e ligne de métro, mercredi au conseil syndical du SMTC Tisséo. L'autorité organisatrice des transports a finalisé ce tracé de TAE (Toulouse Aerospace Express) et, par la même occasion, entériné la solution d'une navette tram cadencée à 5 minutes pour relier l'aéroport de Toulouse-Blagnac à la future 3e ligne de métro.

Cette navette effectuera des allers et retour entre l'aérogare et le futur terminus Jean-Maga, relié à la station métro Jean-Maga de la 3e ligne, en utilisant les infrastructures existantes du tram T2, à qui elle se substituera; tout comme à la navette bus Tisséo reliant l'aéroport à la gare Matabiau. Une nouvelle station de tram sera créée à Jean-Maga sur la ligne T1 pour permettre les échanges vers Blagnac, le futur Parc-Expo et Palais de Justice à Toulouse.

ATB (Aéroport de Toulouse Blagnac), la société qui exploite l'aéroport, a aussitôt réagi, regrettant que «le tracé de TAE n'intègre pas l'aéroport de Toulouse Blagnac. À l'unanimité des
membres du Conseil de surveillance, le 27 juin dernier, la pertinence d'une liaison rapide et sans rupture de charge entre la gare Matabiau et l'aéroport avait été réaffirmée. À l'heure où l'aéroport investit fortement pour devenir une porte d'entrée internationale aux plus hauts standards de qualité, l'absence de liaison directe avec la gare SNCF et les pôles économiques de Toulouse nous semble préjudiciable à l'attractivité du territoire», indiquait Anne-Marie Idrac, présidente du Conseil de surveillance d'ATB, qui, cependant, «prend acte de la liaison Aéroport express» qui «constitue une avancée».


Jean-Luc Moudenc et Jean-Michel Lattes ont derechef pris la plume pour répondre à Anne-Marie Idrac et à ATB. Les présidents respectifs de Toulouse Métropole et du SMTC Tisséo, estiment : «(La) ligne Aeroport Express serait similaire en offre de service aux systèmes de transport de type «people mover» qui desservent certains aéroports internationaux (…) elle améliore significativement la desserte de l'aéroport (et) des activités économiques (…). Le coût de cette solution est estimée à 45 M€. La desserte en boucle proposée par ATB représenterait un surcoût de 250 M€ pour la 3e ligne, et donc de plus de 200 M€ par rapport à la solution de ligne aéroport express, sans qu'aucune proposition de financement n'ait été formulée par ATB. Cette boucle métro s'avérerait moins efficace pour améliorer la desserte des entreprises (car) elle ne desservirait pas Airbus Saint-Martin».

Le chiffre : 250

millions d'euros> desserte métro. La solution d'une navette tram Aéroport Express cadencée à 5 mn ne coûterait, elle, que 45 M€, car elle utilise l'infrastructure existante du tram T2 entre l'aérogare et la future station Jean-Maga.

Philippe Emery

Partager cet article

Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article

commentaires