Bretelle « Dieudonné Costes » ou quand le serpent se mord la queue !

Publié le par ABAVE

Bretelle « Dieudonné Costes » ou quand le serpent se mord la queue !

Pour la bagatelle de 3 Millions d'euros, voici terminée la réalisation d'une magnifique bretelle qui, comme l'indiquait le panneau va « faciliter les déplacements » pour aller... d'un bouchon à un autre.

En effet, ce nouvel accès à l'A621 (ou avenue de Paris) n'a d'autre intérêt que de faire transiter la circulation automobile de la rue Marcel Doret et de la rue Lindbergh sur l'A621 en amont du goulet d'étranglement que représente le rond point Dewoitine.

Autant dire que, aux heures de pointe, le bouchon va se déplacer vers le nord, les usagers de la route se retrouvant bloqués sur l'A621 juste après le rond point de l'Envol.

Que font-ils faire ? Se connecter à un guide routier qui leur conseillera de passer par la rue Groupe d'Or et le chemin de Bélisaire.

Les riverains du chemin Bélisaire et de ces quartiers sont inquiets.

Mis à part une lettre sibylline distribuée dans les boîtes à lettre du quartier et donnant des informations sur les travaux du pluvial ou du réseau électrique, aucune autre information sur l'impact possible au niveau de la circulation automobile. Malgré les relances auprès de M. le Maire de Blagnac ou du référent quartier... silence total sur l'impact pour le quartier de l'ouverture de cette bretelle.

Lors des toutes les enquêtes publiques l'ABAVE s'est prononcée contre ces aménagements routiers le long de l'A621 qui ne font que renforcer les nuisances dues au trafic routier.

Une fois de plus ce sont 3 Millions d'euros investis en pure perte dans des projets et une logique datant du XXème siècle.

Nous attendons plus et mieux de tous ces décideurs : État, Région Département et Métropole et surtout au niveau local sur Blagnac une vraie concertation avec les riverains et les associations indiquant les impacts de ces réalisations.

Pour l'ABAVE J. Crémoux

Bretelle « Dieudonné Costes » ou quand le serpent se mord la queue !

Publié dans aménagement urbain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article