Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 21:40

Depuis fin Décembre, des blagnacais écologistes convaincus se déplacent en consommant moins de C02 : au moins, deux solutions nouvelles ont été testées : le covoiturage et le tramway.

 

covoiturage.jpgLe covoiturage est rendu facilité par l'existence de sites qui mettent en relation les conducteurs (covoitureurs) et les voyageurs (covoiturés). Nous avons testé pour vous le site http://www.covoiturage.fr pour aller de Blagnac à Grenoble puis de Vienne (Isère) à Blagnac : dans les 2 cas, des covoiturés ont contacté le conducteur pour proposer un lieu de rendez-vous pratique pour tous et un numéro de téléphone : au moment de partir, les deux ont rappellé le montant de la participation et ont fixé le lieu d'arrivée. Dans les 2 trajets, ce fut très agréable et moins couteux pour chacun des participants et pour l'environnement.

 

tramway2Le tramway est pratique (on est assis, on lit, on écoute la musique, on est pas stressés,  ni coincés) quoique un peu lent (35 minutes d'Aeroconstellation jusqu'aux Arènes + 8 minutes de fréquence + 10 minutes de liaisons = 53 minutes) et il traverse Blagnac de part en part (sauf le quartier des ramiers). Il est peu bruyant (surtout à l'intérieur) et bien reposant, il est surtout très peu polluant et largement économique pour ses utilisateurs (1,50 € max).

 

Il ne lui reste plus qu'à embarquer les vélos comme dans bien des villes françaises : Bordeaux, Strasbourg, Montpellier et bientôt Besançon.

 

Dans tous ces cas, le règlement stipule : Les bicyclettes sont autorisées dans le tram sans supplément de prix du lundi au samedi en dehors des tranches horaires 7h00 - 9h00 et 17h00 - 19h00 et le dimanche et jours fériés toute la journée. L’accès à bord se fait uniquement par la dernière porte du tramway, sous la responsabilité du propriétaire de la bicyclette. Les vélos sont interdits dans les bus.

 

Car emprunter son vélo, c'est encore le meilleur moyen de réduire son empreinte écologique et au passage, d'entretenir sa santé mais vers Ancely, depuis Blagnac cela s'avère dangereux et très désagréable, donc autant mettre son vélo dans le tramway pour une courte durée : on espère pouvoir le faire en 2011.  

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pierre 03/02/2011 15:11



bonnes idées mais la plus grande pollution dans nos déplacements est générée par l'avion : quand  pourrons-nous aller à Paris en Avion en 3 heures ?