Le Riou va mal

Publié le par ABAVE

Le Riou, cette petite résurgence de la Garonne, qui prend sa source sur le plateau près de l'aéroport et se jette dans la Garonne à hauteur des Quinze Sols est bien mal en point.

Durant l'hiver 2010, long, froid et surtout neigeux, le Riou a charrié des eaux chargées de glycol. Certains riverains s'en sont émus et surtout, leurs odorats ne les avaient pas trompés. Après une courte enquête voici l'explication.

Le Riou, sert de déversoir à la nouvelle station de traitement des eaux de l'aéroport. Durant cet hiver, les litres de glycols utilisés se sont accumulés et n'ont pas pu être traités par cette station. Le trop plein s'est alors déversé, sans traitement dans le Riou.

Renseignements pris auprès des services techniques de la mairie de Blagnac, le glycol est bio-dégradable.

Nous ne portons pas de jugement sur cette notion de « biodégradabilité » du produit, nous vous renvoyons simplement à la fiche « glycol » de Wikipédia sur internet.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thyl%C3%A8ne_glycol

Tout un chacun pourra se faire une idée de ce produit.

Normalement, ces faits ne devraient plus se reproduire ….

Autre mésaventure de notre petit cours d'eau :

Début mai 2010, après un mois d'avril très sec, plusieurs jours de pluies se succèdent sur Blagnac. Le cours d'eau monte, gonfle, devient franchement noirâtre et semble même visqueux.. Malheureusement nous n'avons pas de photos de cet épisode, juste des photos prises peu de temps après, le 8 mai. La trace noirâtre laissée sur les berges ne trompe pas : il y a bien quelque chose de « pas propre » qui s'est écoulé dans ce ruisseau

Souhaitons que de tels agissements ne se reproduisent plus. Nous serons plus vigilants et peut-être plus pugnaces si cela devait se renouveler.

 

riou1.jpgriuo2.jpg

Publié dans eau et rivières

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article