Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 18:00

voilà notre "programme" pour une meilleure qualité environnementale, il est libre et tous les candidat(e)s peuvent s'en inspirer


1. Sur l'urbanisation :

  • limiter les voiries ou les parkings qui ne font qu’entraîner un développement des déplacements en voitures individuelles.
  • aller vers une urbanisation raisonnée et un mode de vie qui permette de se déplacer sans utiliser sa voiture.
  • respecter le Plan de Déplacement Urbain, voté par la municipalité sortante.
  • arrêter l’extension des grandes surfaces commerciales.
  • favoriser les commerces de proximité.

2. Sur les transports en commun et le co-voiturage :

  • Construire un partenariat avec les entreprises, implantées à Blagnac pour inciter leurs salariés à s’organiser en co-voiturage.
  • revoir la tarification de Tisseo : gratuit pour tous ? pour les salaires modestes ? pour les jeunes ? permettre de descendre et remonter avec le même ticket, voir le cas de Strasbourg
  • prolonger la ligne 16 jusqu’à une station de tram,
  • mettre un bus en site propre entre Barrière de Paris et la future station de la ligne Envol (Pont de blagnac)
  • développer des bus en site propre, pourquoi pas sur les rocades (vers Colomiers, Tournefeuille)
  • mettre en place sur la commune un service gratuit de navettes. Avec des lignes fixes, pour accéder ou de relier les deux lignes de tram et des lignes "à la demande",
  • Agir avec l’agglomération pour aller vers une gratuité de tous les transports en commun.

3. Sur les déplacements :

  • développer les zones 30 dans la commune,
  • limiter la vitesse à 70km/h sur la rocade (voie RD902) dans le but de lui conserver sa vocation de boulevard urbain.
  • s'assurer de la continuité et de la cohérence des circuits à vélo et à pied, et vers Toulouse,
  • Par exemple, améliorer pour les deux roues et les piétons le rond point du Plan du Port. A ce niveau, il faut créer un véritable échangeur pour les modes doux.
  • construire d’une passerelle piétons vélo à l’embouchure du Touch.
  • Créer un atelier d’insertion professionnelle, spécialisé dans la location l’entretien et la réparation des deux roues.
  • Pour les piétons et particulièrement les personnes à mobilité réduite, les trottoirs, la voirie, les quais du tram et l'accès aux arrêts de bus doivent être améliorés.

4. Pour la qualité de l’eau et de l’air :

  • Pour les rivières et l’eau souterraine, effectuer des analyses et appliquer le principe du “pollueur payeur” dans le cas de pollution.
  • Pour améliorer la qualité de l’air, il conviendrait de mettre en place des outils de surveillance autour de l’aéroport, des rocades et dans le centre ancien.
  • Pour le bruit et limiter son impact le long de la voie rapide, il faudrait réaliser un mur anti bruit le long de cette voie et mettre en place “un observatoire communal du bruit”.
  • Pour les “antennes” de téléphonie, campagnes annuelles de mesures et en cas de doute, “le principe de précaution” inscrit dans la Charte de l’environnement permet de retirer les antennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by ABAVE - dans abave
commenter cet article

commentaires