Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 17:59

Partout dans le monde, des Associations et des collectifs se mobilisent contre les nuisances liées aux antennes téléphoniques dont l'impact sur la santé n'a pas été complètement étudié. On parle de différents dérèglements physiologiques liés aux ondes électromagnétiques et aux basses fréquences.

http://antennesrelaisclermont.over-blog.com/article-web-videos-sur-les-champs-electromagnetiques-et-l-electrosensibilite-55687052.html

Mais dans ce combat, on s'attaque à des groupes industriels puissants et des enjeux économiques considérables. http://www.robindestoits.org/

A Blagnac, un collectif existe depuis 2009 (voir article de l'ABAVE à ce sujet) autour d'habitants de l'aérogare qui demande une réglementation sur la distance par rapport aux lieux fréquentés par des jeunes et qui exerce un certain contrôle citoyen sur les installations téléphoniques. 

 
Ce collectif a participé le 27 juin dernier à une réunion à la mairie de Blagnac dont voilà les principales choses à retenir :
 
Antennes du chateau d'eau aérogare : les deux baux (Bouygues et Orange) arrivent à échéance le 31 aout. Orange qui a réussi à se repositionner sur un pylône haute tension à apparemment toujours des problèmes de connexion électrique et l'antenne n'est toujours pas en fonction. Bouygues a pris beaucoup de retard sur son projet et vient de demander une prolongation du bail : Le maire a semble-t-il personnellement refusé la requête et un courrier dans ce sens va leur être envoyé. Aucun des deux opérateurs n'a fourni de date de démontage et nous ne sommes pas à l'abri que malgré la fin du bail, les opérateurs les laissent en place. Ils seraient alors soumis à pénalités journalières et la mairie pourrait enclencher une opération en justice.  

      => Le collectif leur laisse le bénéfice du doute et ne mènera aucune action avant le 31 aout. Néanmoins, si les antennes restaient en place, il faudrait avoir une action plus visible sur les lieux avec presse, pancartes,... Il prépare un courrier pour la mairie, pour insister sur la promesse d'une rentrée scolaire sans antennes.

 
Orange poursuit sa prospection sur le quartier : la zone Servanty, vieux pont de Blagnac, Monastère, chemin des soeurs, est privilégiée. Attention donc, les recherches vont probablement concerner les constructions les plus hautes du quartier (immeuble crédit Lyonnais, résidence F. Villon, résidence derrière la station Esso du Général Compans) sont les lieux auxquels nous avons pensé mais il faut surveiller toute la zone.


Les opérateurs ont tous refusé de fournir à la mairie les fiches techniques des antennes installées sur la commune. Personne ne sait donc ce qui est installé, ni la puissance et le type d'émetteurs et récepteurs  !!!!
 
La député Madame Le Morton étant élue avec Pascal Boureau comme suppléant, nous avons demandé à pouvoir la rencontrer, accord de principe, le RDV se fera avec Antennes 31. L'idée est, en outre, de la sensibiliser au problème de la législation trop permissive et à astreindre les opérateurs à être plus transparents (par des fiches techniques par exemple).
 
Des mesures vont être prises sur la Place du relais pour voir quel est l'impact de l'antenne située au dessus du cabinet médical (un comble !). Attention aussi à ceux qui vont faire des radios au centre juste en face de l'antenne. Il n'est pas sûr que son rayonnement n'ait pas d'impact sur les clichés. Tout dépend de la façon dont les pièces sont isolées.
 
Andromède : Un copropriétaire d'une résidence située en face du lycée nous a informé qu'Orange leur faisait une proposition d'installation sur le toit de leur immeuble. Tout ceci sans en avoir informé la mairie, bafouant ainsi les accords pris l'année dernière avec eux. La réaction du collectif a été rapide pour transmettre l'information à la mairie qui s'est plainte à Orange, information du copropriétaire sur les risques, transmission de documents. Il a réussi à convaincre l'ensemble du conseil syndical qui a refusé l'installation !
 
Nouvelle antennes de Free sur le chateau d'eau de Zalières. Nous avons demandé qu'une attention particulière soit portée aux azimuts afin de ne pas directement émettre sur le collège Mermoz qui est déjà exposé.
 
Mesures en continu : le projet avance, l'ingénierie devrait être réalisée en automne et nous espérons une mise en service en janvier 2013. Nous serons une première en France !
 
Collège Guillaumet : les parents d'élèves se bougent bien et ont demandé que de nouvelles mesures soient prises au collège. Nous intervenons de notre côté auprès du Syndic de la résidence des acacias.  


89487-antenne-bouygues-relais-gsm-demontage


Partager cet article

Repost 0
Published by ABAVE - dans santé publique
commenter cet article

commentaires

jules 18/08/2012 14:22


si on était cohérent, on jetterait nos portables mais on est trop inconscients et totalement dépendants.