Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 18:45

Afin de constater les lacunes décrites ci-dessous et d'appréhender la manière de circuler à vélo le long du parcours, l'Association Vélo (page internet) et l'Abave vous ont convié à pédaler sur environ 3 kilomètres du parcours le mercredi 24 Novembre à 12h à la station «Arènes Romaines» pour rallier à vélo la station «Odyssud Ritouret».

 

articles de presse :

20 minutes : http://www.20minutes.fr/article/628437/toulouse-les-cyclistes-sortent-carton-rouge

La Dépêche : http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/26/956851-Difficile-cohabitation-avec-le-tram.html 

 

Communiqué ABAVE et Association Velo :

Le 27 Novembre prochain aurait du être inauguré le tramway T1 entre Beauzelle et les Arènes. Ce grand retour du tram dans l'agglomération toulousaine est une bonne nouvelle, en particulier car il permet de repenser la rue et de rééquilibrer le partage de l'espace public.

 

Si le tramway est l’allié naturel du vélo, il s'avère que les aménagements cyclables ont été réalisés de manière peu cohérente, voire « oubliés » sur de grandes portions, ne permettant pas d'assurer une continuité sécurisée le long du parcours. Consultées en 2005 lors de l’enquête publique, l’Association Vélo et l’ABAVE avaient pourtant pointé les insuffisances du projet et avaient obtenu quelques modifications des plans qui s’avèrent ne pas correspondre aux réalisations.

A Blagnac, des pistes cyclables ont été supprimées. Des sens uniques ont été créés, obligeant les vélos à faire de longs détours. Des portions dangereuses dont beaucoup sans aménagements spécifiques exposent les cyclistes à des risques d’accidents.

A Toulouse, les plans validés par l’Association Vélo ont été modifiés sans préavis. Sur l’ensemble du parcours, on ne peut que constater la médiocrité de certaines réalisations et des finitions (poteaux et pylônes plantés au milieu de la piste, bateaux « zéros » trop élevés, multiples traversées des voies et de la route parallèle, parcours peu lisible et non jalonné, etc…)

De plus, la possibilité d’embarquer les bicyclettes ne semblent pas encore formellement tranchée. A l’image des villes comme Bordeaux ou Montpellier, nous demandons qu’elles soient autorisées à bord (par exemple aux heures creuses et dans le dernier wagon).

 

En espérant pouvoir compter sur la présence de nombreux participants.

Partager cet article

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article

commentaires