Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

3 décembre 2016 6 03 /12 /décembre /2016 21:16

l'association Blagnac A Vivre Environnement cherche des témoignages d'usagers de la ligne 30 de Tisseo : entre Blagnac, Gagnac, Lespinasse, Fenouillet.

 

Est-il efficace ?

rapide ?

agréable ?

son itinéraire est-il pertinent ?

sa fréquence ?

est-il en site propre ?

est-il régulier ?

fiable ?

performant ?

 

écrivez-nous abave@free.fr.

Nous relayerons vos remarques.

Comment marche le bus 30 vers Fenouillet ?
Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 19:23

L'ABAVE a écrit à Toulouse Métropole :

à Blaise DELMAS
Chargé d'études Service Modes Doux
Direction Mobilités Gestion Réseaux
Toulouse Métropole

à Arnaud TURLAN
Chef du Service Modes Doux
Direction Mobilités Gestion Réseaux

bonjour,

je vous écris en tant que présidente de l'Association ABAVE, antenne de 2P2R à Blagnac, afin de demander à vos services de bien vouloir réparer les réverbères de la digue qui sont défectueux entre les sept-deniers et blagnac, rendant l'usage en vélo assez dangereux et difficile.

Cela fait plusieurs mois que ces éclairages ne fonctionnent plus. Je n'en connais pas la raison.  

Les cyclistes, qui l'empruntent alors qu'il fait nuit, ne sont pas en sécurité et les risques de chutes sont nombreux.

Aussi, nous sommes interpellés par des nombreux vélotaffeurs d'Airbus, par des blagnacais et toulousains qui viennent travailler à Blagnac en vélo ou à pied.

Je vous remercie de nous tenir au courant sur la suite des travaux de réparation de ces éclairages,

bien cordialement,

Marie-Pierre Bès
pour 2P2R
ABAVE

L'éclairage de la digue de la garonne
Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 20:30

Quand le "tout voiture" inspire encore nos décideurs !

Et ils osent nous concerter :

Du 2 novembre au 2 décembre 2016, une concertation publique est organisée sur la création d’une sortie de la RD901- Fil d’Ariane vers la rue Vélasquez à Toulouse.

http://www.toulouse-metropole.fr/-/creation-d-une-sortie-de-la-rd901-fil-ariane

Alors qu'en même temps, le marché est déjà attribué à RAZEL et EUROVIA pour un montant de 1,2 millions depuis Mai 2016 et que les travaux ont déjà commencé.

De qui se moque-t-on ?

La création d'un échangeur depuis le Fil d'Ariane : un nouvel aspirateur à voitures

A l'encontre de cet aménagement, les associations 2P2R et ABAVE ainsi que les cyclistes Airbusiens demandent une nouvelle fois que des travaux fort onéreux (2M€ + 3,8M€) soient engagés pour essayer d’améliorer la circulation automobile dans ce secteur alors que nos légitimes demandes sont restées, à ce jour, lettre morte.

Nous rappelons que, selon des études fort sérieuses, plus on essaie d’améliorer le réseau routier, moins les automobilistes sont amenés à changer leur habitude de déplacement. Pourtant, vu le trafic en constante augmentation et les axes routiers saturés matin et soir, il devient impératif de promouvoir les déplacements en mode actif.

Nous nous étonnons également des chiffres concernant la simulation des trafics avec les aménagements réalisés et de la conclusion : « la simulation dynamique montre que le système fonctionne correctement aux heures de pointe ». Il n’est qu’à regarder tous les soirs les embouteillages sur la voie de droite sur le fil d’Ariane en direction de Toulouse pour douter fortement de cette conclusion optimiste.   

Nous demandons avec insistance les aménagements cyclables suivants :

La création d'un échangeur depuis le Fil d'Ariane : un nouvel aspirateur à voitures
Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 07:34

AG à 20h le 2 décembre au REX (cinéma municipal de blagnac)

 

Ordre du jour :

 

ABAVE (fonctionnement) :

- retour sur la réunion des antennes 2P2R
- Changement de président
- renouvellement frais site (Overblog)

 

ENVIRONNEMENT :

 

- projet 3eme ligne de métro : notre point de vue à rédiger.
- échangeur en construction vers chemin Velasquez
- contact pour problèmes trottoir : actions pour les piétons
- aéroport privatisé => trafic en hausse

 

merci à vous de me confirmer votre intérêt pour l'ABAVE

 

amicalement,

 

Marie-Pierre
présidente ABAVE
www.abave.net

Assemblée Générale 2 décembre 2016
Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 05:45

L'aéroport Toulouse-Blagnac enregistre en septembre 2016 un trafic en progression de 4%, soit 730 443 passagers. Parmi eux, 400 864 voyageurs ont effectué un vol national (+2,5%), 327 387 voyageurs un vol international (+6,6%).

http://www.ladepeche.fr/article/2016/10/08/2435384-trafic-aeroport-toulouse-blagnac-progresse-4-septembre.html

Comme l'écrivent les contributeurs de Wikipédia,

A Toulouse, le trafic passager a été multiplié par 5 en 34 ans, en passant de 113 000 passagers mensuels en janvier 1982 à 586000 en décembre 2015. Le nombre de passagers annuels a également doublé en 20 ans, entre 1995 et 2015.

Son emplacement au cœur de Toulouse Métropole, en fait l'un des cinq aéroports français dont les nuisances pour les riverains sont les plus vives, avec Roissy, Orly, Lyon et Nice

Par rapport aux autres aéroports français, l'aéroport des communes de Toulouse et de Blagnac présente deux particularités :

  • il est extrêmement proche du centre urbain ; ceci constitue d'une part une contrainte environnementale et d'autre part un atout économique ;
  • il sert à la fois d'aéroport commercial et d'aéroport d'essai pour des constructeurs comme ATR et Airbus.

La preuve : une photo prise dans mon jardin ce jour. On est heureux à Blagnac, non ?

 

Davantage de kérosène dans l'air ambiant
Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 19:47

J'habite 33 avenue du 11 novembre et mes remarques ne concernent que les rues qui m'environnent mais qui peuvent être valables pour les autres quartiers.

1. Sécurité des piétons avenue du 11 novembre.
Les trottoirs sont étroits et, par endroits, la végétation qui sort des propriétés riveraines oblige les piétons à quitter le trottoir et à marcher sur la chaussée. Il y a un risque de se faire accrocher par les voitures. Il faut impérativement descendre du trottoir au niveau des numéros : 13, 19, 21, 24, 46, 52.

2. Accès à la route de Grenade et à sa traversée
La végétation plantée au printemps sur les trottoirs de cette route a tellement grandi qu'elle coupe la vue sur la circulation, obligeant les voitures à dépasser légèrement la ligne "stop" ! Je redoute alors une collision avec un tramway ou une auto.
Solutions très simples à apporter :
- tailler court la végétation lorsque sa hauteur devient gênante .
- Près des carrefours, s'en tenir tout simplement à une espèce de végétation courte.
- Ne rien planter près des carrefours.
Toutes ces solutions peuvent éviter pour un coût négligeable de graves accidents
Les rues débouchant sur la route de Grenade et posant un problème de sécurité aux carrefours sont les suivantes : rue P. Loti, rue Jean de La Fontaine, rue Alphonse Daudet, Rue Jean Moulin.

De plus, les piquets empêchant les automobilistes de se garer sur les trottoirs font que l'on voit mal les voitures arrivant dans les 2 sens. Moins hauts (et donc moins chers) il n'y aurait pas de gêne.

Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 16:12
En cette rentrée 2016, déplaçons-nous en vélo

Pour nos déplacements en vélo, nous avons plusieurs choix :

- avoir un vélo

- emprunter un vélo à un membre de sa famille, à un ami, un voisin, etc.

- en acheter un recyclé à l'association Vélorution

- louer un vélo à la cellule Mobilité de la Mairie de blagnac, http://www.mairie-blagnac.fr/sites/default/files/files/VLOC_WEB.pdf

Mais le temps d'attente est actuellement d'un mois ! Mis en place depuis 2011, il devait monter en puissance.

On peut aussi attendre l'extension, aux communes environnantes de Toulouse, et donc à Blagnac, du service Vélo Toulouse. http://www.velo.toulouse.fr/

Et pourquoi pas une antenne de la "maison du vélo" sur Blagnac avec service de conseils, réparation, location et échanges d'information ?

Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 13:04

Voilà notre contribution de l'ABAVE sur le prochain plan de mobilités comme l'on fait d'autres associations :

http://www.mieuxbouger.fr/index_PDU.html

introduction :


l'ABAVE existe depuis 1983 et a suivi de près l'évolution des aménagements de déplacement sur la commune (création de la rocade arc-en-ciel, doublement de la RD902, création et extension du centre commercial, extension de la zone aéroportuaire, création du tramway lignes 1 et 2) en répondant à tous les enquêtes publiques ouvertes à propos d'environnement, que ce soit sur les questions de qualité de l'air, des sols, ou de l'émission de CO2 liés à l'augmentation très forte des déplacements motorisés.

Nous avons fait connaître toutes nos positions par l'intermédiaire de notre site (www.abave.net) ou par des courriers aux pouvoirs publics. Malheureusement, peu ont été entendues et la part de l'automobile est très forte sur notre zone et les vols d'avion toujours plus nombreux.

L'ouverture prochaine d'une bretelle vers la rocade depuis le chemin Velasquez est encore une décision à l'encontre de la protection de l'environnement.

En l'état des aménagements existants (rocades, aéroport agrandi et privatisé, nouveaux ponts, etc.) et malgré la faible attractivité des transports en commun (voir taux de fréquentation des lignes T1 et T2), nous souhaiterions exprimer notre avis sur le plan de mobilités du SMTC :

1. la troisième ligne de métro nous parait inutile dans la totalité de son parcours et beaucoup trop chère :


- elle redouble, sur tout son parcours, des infrastructures existantes (train et lignes de bus) qu'il faudrait plutôt renforcer :
* augmenter la cadence toulouse-saint martin par exemple, et vers colomiers également.
* utiliser l'emprise au sol entre tournefeuille et colomiers airbus et réouvrir la ligne de train désaffectée
* ouvrir une ligne de bus entre blagnac et colomiers, via la rocade (en site propre) depuis le chemin velasquez (voir projet mentionné précédement)
- elle affiche des temps de parcours beaucoup trop longs pour inciter les usagers à un report de leur déplacements automobiles.
- son passage par le rond point jean-maga n'est peut-être pas opportun.
- un bus en site propre depuis la ligne B ou un tramway est indispensable (nous avons signalé cela depuis longtemps)
- une liaison entre les sept-deniers et blagnac doit être au plus vite pensée.

2. il faut restreindre les déplacements en voiture :

- les entreprises du secteur doivent prendre des mesures restrictives sur leurs parkings (obligation de covoiturage)
- quelques parkings de l'aéroport doivent être fermés
- une offre performante doit être proposée au centre commercial, au futur parc des expos, à l'aéroport, à Odyssud.

3. offrir des temps de transport en commun réduits depuis Blagnac :

- 30 minutes maximum :
* depuis toulouse centre => fermer des stations inutiles du tramway comme la place du relais
* depuis rangueil => mettre un bus sur la rocade express
* depuis balma => idem

- 15 minutes max :
* depuis colomiers = bus
* depuis tournefeuille = bus
* depuis grenade = bus
* depuis saint jory = bus

4. innover et miser sur les modes doux

- les déplacements à pied et en vélo se sont multipliés et il faut sécuriser leurs parcours et les améliorer :
* jonction pistes cyclables entre ancely et blagnac le long du touch
* sécurisation rond point jean maga et tout au long de la ligne T1
* création d'un pont piéton/vélo ancely et sept deniers
* éclairage de la digue de la garonne des amidonniers vers blagnac les ramiers.

Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 18:27

source : La dépêche (propriété de Jean-Michel Baylet, Ministre et membre du PRG, comme Bernard Keller).

questions de l'ABAVE : ils s'attendaient à quoi comme gestion des dividendes ?

Publié le 01/06/2016

L'actionnaire chinois convoite la cagnotte de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

Aéroport Toulouse Blagnac

Casil Europe, le consortium chinois qui détient 49,9 % des parts de la Société Aéroport Toulouse-Blagnac, veut-il faire main basse sur le bas de laine de l'aéroport ? C'est en tout cas la crainte des trois collectivités locales (conseil régional, conseil départemental et Toulouse Métropole) et de la chambre de commerce et d'industrie qui représentent à eux quatre 40 % de l'actionnariat.

L'assemblée générale de la SATB doit soumettre aujourd'hui au vote des actionnaires la redistribution exceptionnelle, à hauteur de vingt millions d'euros, d'une partie de la réserve de la SATB représentant 70 millions d'euros. Cette épargne, accumulée au fil des années par les gestionnaires de l'aéroport, était alimentée par les bénéfices de l'exploitation, de l'ordre de cinq millions d'euros par an. Or jusqu'à ce que l'Etat, qui possède encore 10,1 % du capital, cède en avril 2015 la majorité de ses parts au consortium chinois, les actionnaires s'étaient toujours entendus pour que cette somme serve exclusivement des projets d'investissement à destination de l'aéroport et non des intérêts privés. «Nous ne voulons pas que Casil siphonne le trésor de guerre» affirme sous le sceau de l'anonymat l'un des actionnaires publics. C'est d'ailleurs le sens du courrier adressé il y a quelques jours par les présidents des trois collectivités et de la CCI à Anne-Marie Idrac, la présidente du conseil de surveillance de la SATB. «Il faut garder les marges de manœuvre financières essentielles pour investir et préparer l'avenir de l'aéroport» considèrent les quatre actionnaires qui se prononceront «défavorablement» à la proposition de redistribution d'une partie de la cagnotte de l'aéroport. «Cette position va dans le sens de la préservation durable de l'équilibre existant entre les actionnaires» écrivent-ils. Car c'est aussi la solidité du pacte d'actionnaires publics qui sera mise à l'épreuve aujourd'hui par la puissance de l'actionnaire chinois. Après tout, le président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, recherche toujours des investisseurs pour financer le futur parc des expositions. Parmi les proches du dossier, certains suggéraient d'ailleurs que le maire de Toulouse pourrait finalement se rallier à la proposition de l'actionnaire principal. Contacté hier soir, le maire de Toulouse n'a pas souhaité préciser sa position.


Publié le 02/06/2016

Aéroport : la redistribution des dividendes reportée

Aéroport Toulouse Blagnac

L'assemblée générale de la SATB devait soumettre hier au vote des actionnaires la redistribution exceptionnelle, à hauteur de vingt millions d'euros, d'une partie de la réserve de la SATB représentant 70 millions d'euros (lire La Dépêche d'hier). Finalement, la proposition du consortium chinois Casil Europe, le principal actionnaire avec 49,9 % des parts, a été ajournée. Elle sera soumise au vote des actionnaires le 1er juillet, lors d'une assemblée générale extraordinaire. Deux résolutions seront présentées : une portant sur la distribution de réserves à hauteur de 17,5 millions d'euros ; une autre sur la modification des statuts de la société. Il y a quelques jours, les représentants des collectivités locales (conseil régional, conseil départemental, Toulouse Métropole) et de la CCI avaient adressé un courrier à Anne-Marie Idrac, présidente du conseil de surveillance de la SATB, pour lui signifier qu'ils étaient opposés à une redistribution des dividendes, préférant affecter la réserve de l'aéroport aux investissements futurs.

Même Jean-Luc Moudenc s'en inquiète.

http://www.ladepeche.fr/article/2016/07/20/2388040-aeroport-de-toulouse-blagnac-inquiet-moudenc-ecrit-a-macron.html

Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:36

Alors qu'il manque des piscines à Toulouse, la mairie veut fermer la piscine.

C'est un équipement social et sportif permettant à tous les enfants de se baigner.

Ce doit donc être un équipement de proximité et il faut pouvoir y aller facilement et simplement.

Or, La piscine de Blagnac est trop fréquentée l'été, donc laissez la piscine d'Ancely ouverte.

Signez la pétition.

https://www.change.org/p/associations-des-amis-de-la-piscine-d-ancely-sauvons-la-piscine-ancely-acte-iii

  • Nous, signataires de cette pétition, affichons notre désapprobation et notre détermination, et exigeons la ré-ouverture pour l'été 2016 de cet équipement indispensable au quartier et à tous les Toulousains, ainsi que sa rénovation.

    Nous exigeons le respect de la convention signée avec les HLM des Chalets.

Repost 0
Published by ABAVE
commenter cet article