Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 18:32

Samedi 17 mai 2014 : nettoyage manuel des berges de Garonne sur la commune de Blagnac (du vieux Pont de Blagnac aux Quinze Sols), organisé par la Mairie de blagnac

 

programme réalisé dans le cadre du projet international Initiatives Océanes, soutenu par la Fondation Surfrider

 

Merci aux 400 "petites mains" qui ont procédé au nettoyage manuel des bords de Garonne. De nombreux résidus ont été retirés des berges.

La vue sur le fleuve redevient plus naturelle. Mais surtout cela évite de voir se décomposer sur place ces déchets ou de les voir partir le long du fleuve pour s'accumuler plus en amont ou dans les mers.

Suite aux informations recueillies sur place auprès de M. Pascal Boureau, ce premier nettoyage doit être suivi d'une action mécanisée organisée par Toulouse Métropole afin d'enlever les déchets très volumineux.

Nous attendons cette deuxième action avec impatience.

20140517_bord_Garonne_3_640x480.jpg

---------------------------------------------------------------------------   

30 Avril 2014

A propos de la saleté des bords de garonne, nous avons contacté le maire de blagnac, celui de Beauzelle, le Président de Toulouse Métropole. Puis, nous avons alerté France Nature Environnement qui va contacter la préfecture et les autorités publiques responsables (CC Toulouse, DDT et ONEMA pour information) en rappelant les dispositions applicables et en leur demandant où sont les moyens mis en œuvre pour rémédier à cette situation.

 

CIMG0065_640x480.jpg CIMG0061_640x480.jpg CIMG0056_640x480.jpg CIMG0054_640x480.jpg
CIMG0053_640x480.jpg CIMG0064_640x480.jpg CIMG0066_640x480.jpg CIMG0068_640x480.jpg
 

lettre envoyée le 6 avril 2014 au maire de blagnac

Objet : propreté des bords de Garonne

 

Monsieur le Maire,

 

Suite aux crues de l'hiver 2013 2014, la Garonne a charrié puis laissé de nombreux objets.

Vous trouverez ci-dessus un petit aperçu des berges de la Garonne, en ce début d'avril 2014, à hauteur des « Quinze sols » Ce type de constat peut être fait sur toute la partie de la Garonne entre Toulouse et Beauzelle.

Comme vous pourrez en convenir, il ne s'agit pas ici de mobiliser quelques bénévoles pour espérer venir à bout du programme de nettoyage des berges. Ce nettoyage nécessite de gros moyens matériels et humains pour pouvoir déterrer, bouger puis évacuer des déchets aussi volumineux que des fûts métalliques ou des pneus de tracteur.

Nous vous demandons de bien vouloir nous indiquer ce que vous compter faire rapidement pour nettoyer ces berges.

Conscient que ce problème concerne également les commune de Toulouse et de Beauzelle et qu'il doit être vraisemblablement traité au niveau de « Toulouse Métropole » (ou du Grand Toulouse) nous adressons une copie de ce courrier au président et maire de ces communes.

Il serait fortement dommageable pour la qualité de la Garonne dans sa globalité, qualité de l'eau, faune et flore de pas intervenir rapidement. Une prochaine crue ne ferait que déplacer et renouveler le problème.

Nous comptons sur votre sensibilité à l’environnement pour améliorer rapidement cet état de fait.

Dans l'attente de votre réponse, bien écologiquement,

pour l'Association la présidente

Copies :

M. Moudenc Président de Toulouse Métropole

M. P. Rodrigues Maire de Beauzelle

Repost 0
Published by ABAVE - dans eau
commenter cet article
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 18:52

Le Riou, cette petite résurgence de la Garonne, qui prend sa source sur le plateau près de l'aéroport et se jette dans la Garonne à hauteur des Quinze Sols est bien mal en point.

Durant l'hiver 2010, long, froid et surtout neigeux, le Riou a charrié des eaux chargées de glycol. Certains riverains s'en sont émus et surtout, leurs odorats ne les avaient pas trompés. Après une courte enquête voici l'explication.

Le Riou, sert de déversoir à la nouvelle station de traitement des eaux de l'aéroport. Durant cet hiver, les litres de glycols utilisés se sont accumulés et n'ont pas pu être traités par cette station. Le trop plein s'est alors déversé, sans traitement dans le Riou.

Renseignements pris auprès des services techniques de la mairie de Blagnac, le glycol est bio-dégradable.

Nous ne portons pas de jugement sur cette notion de « biodégradabilité » du produit, nous vous renvoyons simplement à la fiche « glycol » de Wikipédia sur internet.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thyl%C3%A8ne_glycol

Tout un chacun pourra se faire une idée de ce produit.

Normalement, ces faits ne devraient plus se reproduire ….

Autre mésaventure de notre petit cours d'eau :

Début mai 2010, après un mois d'avril très sec, plusieurs jours de pluies se succèdent sur Blagnac. Le cours d'eau monte, gonfle, devient franchement noirâtre et semble même visqueux.. Malheureusement nous n'avons pas de photos de cet épisode, juste des photos prises peu de temps après, le 8 mai. La trace noirâtre laissée sur les berges ne trompe pas : il y a bien quelque chose de « pas propre » qui s'est écoulé dans ce ruisseau

Souhaitons que de tels agissements ne se reproduisent plus. Nous serons plus vigilants et peut-être plus pugnaces si cela devait se renouveler.

 

riou1.jpgriuo2.jpg

Repost 0
Published by ABAVE - dans eau
commenter cet article