Présentation

  • : ABAVE
  • : environnement écologie vélo modes doux blagnac aéroport
  • Contact

Texte Libre

L'escargot est un animal lent, qui persévère souvent et qui, de toute façon, laisse toujours une trace.

Recherche

15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 21:24

Ca y est : Tisseo inaugure le 20 décembre l'autre partie de la ligne unique de tram T1 (le tram Garonne) : celle qui va des arènes à Saint Michel. 

Et les investissements publics de transports de continuer à courir après le temps et de tenter de rattraper le flot des voitures à occupant unique qui viennent de toute part, et surtout de la grande périphérie, vers les zones d'emploi et de consommation situées aux abords de Toulouse. 

 

Or, la question des déplacements dans l'agglomération peut-être vue comme un grand cercle avec des ronds dans l'eau : le premier, c'est le centre ville entre Canal et Garonne, en gros. Pour celui-ci, Tisseo est super et les métros, hyper pratiques. Le second, c'est les quartiers plus éloignés (Sept Deniers, Minimes, Roseraie, Soupetard, la Cote pavée, etc.) et les premières communes adjacentes (Balma, Blagnac, Tournefeuille, Saint Martin du Touch, Ramonville) : pour ces habitants-là, Tisseo c'est possible mais il faut, soit aimer lire, chanter, regarder, etc., soit avoir fait un calcul écologique et économique. Car, coté efficacité, c'est autre chose :

- Aeroconstellation vers Université Paul Sabatier (avec ligne T1) = 64 minutes 

- Tournefeuille (Pont) vers Balma Gramont = entre 54 minutes et 1h21 m. (2 corresp.)

- Colomiers vers Université du Mirail = 46 minutes

Côté troisième cercle, prenons le cas des gens habitant dans des communes plus éloignées de Toulouse mais à moins de 15 kilomètres du centre. Alors, là c'est ni du calcul ni du plaisir, c'est quasiment impossible 2 fois par jour

- Mondonville vers le Capitole = 1h10 minutes, 3 corresp. (118 71 T1 A)

 - Aussonne vers Pont Saint Michel = 1h12 minutes, 2 correspondances.  

calculs faits sur le site Tisseo sans tenir compte des déplacements vers les stations. 

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 12:54

Les études de l'INSEE sont claires : les déplacements s'améliorent dans les grandes agglomérations intra-muros mais se dégradent autour : 

"En dehors des grandes agglomérations, les habitants parcourent des distances de plus en plus longues entre leur résidence et leurs différents lieux d’activité, notamment les lieux de travail ou de courses. Les ménages utilisent davantage leurs voitures et ils en possèdent davantage qu’en 1994."

 

Et comme l'agglomération toulousaine est l'une des villes les moins denses de France et même de d'Europe avec 700 000 habitants pour une superficie de 460 km2, soit 1521 habitants/km, cela signifie que les toulousains habitent trop loin de leurs lieux de travail pour pouvoir prendre les transports en commun.  La péri-urbanisation s'est trop développée. 

 

Et précisément, le problème des bouchons à blagnac est dû aux :

- toulousains qui viennent travailler à Blagnac (voir bouchon Sept-deniers), 

- tournefeuillais et columérins qui viennent travailler à Blagnac (voir bouchon rocade Ouest et arc-en-ciel),

- habitants "des campagnes environnantes" (Menville, Montaigut, Pibrac, Grenade, etc.) qui s'approchent de blagnac,

- habitants très éloignés (sur la route d'Auch, Saint-lys, Muret, Balma, Labège, etc.)

Lesquels des 4 catégories pourraient prendre les transports en commun ? 

Au moins les premiers, peut-être quelques-uns des seconds, mais ni la troisième et quatrième catégorie. 

Prendront-ils la ligne Envol ? 

Le 13 novembre 2012, le Préfet a enteriné la décision d'utilité publique de la ligne du tramway Envol

Il s'agissait bien d'un accord de principe car en interne, dans l'entreprise Airbus, principale bénéficiaire de cet investissement, les messages concernant cette décision avaient déjà été diffusés : les salariés savaient donc qu'elle allait être construite avant même le préfet.... 

 

Pas de grande nouvelle donc : 2375 mètres, 3 stations et un ouvrage d'art (pont de franchissement de la rocade). Seul le coût prévisionnel - et encore - peut être surprenant : 65,78 M€ (au lieu des 55 M€ prévus), soit 27 M€ le kilomètre..... 

 

Mais le plus embêttant, c'est l'efficacité de cet investissement : qu'est ce que cela va changer ? RIEN ou pas grand chose. La prévision de 9500 voyageurs/jour par la Société de la Mobilité de l'Agglomération Toulousaine n'est pas rassurante et le temps de parcours annoncé de 18 minutes entre les Arènes et l'aéroport ne raccourcit pas le temps de trajet depuis les autres grandes stations de Tisseo (Ramonville, Gramont, Gare Matabiau, Jeanne D'arc, Compas Carafelli, Barrière de Paris, etc.). 

 

- nous faisons le constat que la ligne A n'a aucun impact sur les déplacements motorisés du secteur (essentiellement voiture particulière).
- nous prenons le pari que la ligne Envol n'aura pas non plus d'impact sur les déplacements motorisés du secteur.
- que l'ouverture de la Foire Exposition et à terme de la jonction avec l'autoroute vers Saint-Jory, par construction d'un pont au nord-ouest de l'agglomération, amènera encore plus de véhicules dans notre secteur.
- que face à un telle gabegie nous rejoignons les conclusions d'un des commissaires enquêteurs sur le PDU de l'agglomération toulousaine qui se demandait si, tout compte fait,  le "développement au fil de l'eau" ne serait pas la bonne solution.

Il ne s'agit donc pas d'erreurs d'investissement, mais d'un choix délibéré de ne pas répondre aux besoins des usagers.

 
Exemple pour notre secteur : la création d'une ligne de tram Aéroport Gare Matabiau longeant le canal en substitution de la navette (qui fonctionne très bien), de la ligne 16 (ligne la plus fréquentée du réseau) et complétant le 70.

En outre, il faut bien voir que l'on ne peut pas disjoindre urbanisation et transport en commun.


Exemple : l'ensemble des constructions au niveau des Ponts Jumeaux qui n'ont pas à portée immédiate un transport en commun en site propre (métro ou tram) génèrent des encombrements depuis 2 ans. 
Et au delà du  "Grand Toulouse" la folie des autres communautés d'agglomération (Blagnac, Tournefeuille, Colomiers, etc.) qui, dans leurs nouveaux PLU (plan de déplacement urbain), explosent presque toutes leurs possibilités d'urbanisation.

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:47

L’Association Vélo et l'ABAVE

soutiennent le projet

 

Alors que la ligne Garonne se trouve en pleine tourmente judiciaire et que le projet risque d’être remis en cause, nous souhaitons rappeler que cette prolongation de la ligne de tram ne constitue pas seulement un projet de transport en commun.

 

Le projet actuel est en effet porteur d’une ambition urbanistique forte, avec le réaménagement d’axes routiers lourds et la redistribution de l’espace au profit des transports en commun et des modes doux. L’aménagement proposé va améliorer sensiblement la qualité de vie en ville et inciter au report modal, en particulier vers le vélo.

 

Les blagnacais ont tout intérêt à cette prolongation qui contourne l'agglomération et les relie aux quartiers Sud et Sud-Est de Toulouse. Ce prolongement s'accompagnera surement d'un véritable décollage de l'usage du tramway.

 

Nous nous associons aux demandes formulées par les six associations du secteur 2.2 du Quartier Croix de Pierre qui ont envoyé la semaine dernière une lettre ouverte au préfet de région et au président du Grand Toulouse demandant de remettre le projet de la ligne du tramway Garonne en route dès que possible. 

 

Les opposants au projet défendent une vision passéiste et archaïque de la ville, campant sur des positions révolues datant des années 70. Ils n’ont pas encore compris que l’avenir de nos cités était dans les modes doux et les transports et commun avec un espace restreint pour l’automobile, et que cette évolution était bien enclenchée et irréversible.

 

Nous souhaitons donc que les travaux d’aménagements de la ligne Garonne démarrent dès que possible et espérons que le conseil d’état cassera le jugement actuel.

 

 

http://toulousevelo.free.fr/


 

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 18:13

Tram T1 : les cyclistes demandent une meilleure complémentarité Tram/vélo

                        velo+tram 007 

velo-tram-009.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Action jeudi 3 mars à 12h30 à la station de tram Ancely (av des Arènes romaines).

  voir le communiqué de presse


     L'Association Vélo et l'ABAVE se sont intéressées très tôt à la cohabitation entre le tramway et le vélo en demandant lors des phases d'enquête publique plusieurs dispositifs complémentaires : un cheminement cyclable de qualité le long du tracé, l'aménagement de parkings à vélos aux stations, une communication sur les possibilités d'accès à des vélos en location et bien sûr le chargement des vélos dans le tram, comme cela existe à Bordeaux, Strasbourg, Montpellier et bientôt Besançon. Malheureusement, pratiquement rien de tout cela n'existe à l'heure actuelle.

      Une première action à la veille de la mise en service du tram a montré combien il était difficile de circuler à vélo le long du tracé et quels travaux pourraient remédier à ce manque d'aménagements cyclables.

     Au cours de cette deuxième action, nous souhaitons mettre en avant les possibilités d'interactions tram-vélo qui peuvent être réalisées très rapidement et à un moindre coût pour la collectivité.

    Nous proposons ainsi :

· La pose d'arceaux à vélo à proximité des 18 stations de tram. 1 seul garage existe (Mairie de blagnac).

· La fin des travaux d'aménagements cyclables le long du tracé (certaines portions ne sont toujours pas terminées, comme la traversée de la cartoucherie).

· L'autorisation d'emporter son vélo dans le tram aux heures creuses, par exemple à l'arrière de la rame. Cette modification de la règlementation ne coûtera rien, ne changera pas le temps du trajet du tram et ne gênera pas les usagers ; il ne présente que des avantages pour les cyclistes sur les parties du trajet du tram trop désagréables pour eux.

Pour illustrer la faisabilité de nos demandes, nous avons emporté nos vélos dans le tram le jeudi 3 mars au départ de la station Ancely (av des Arènes Romaines). 

voir communiqué de la Dépêche

 

Cette possibilité existe dans de nombreuses villes de Poitiers en passant par Montréal : les conditions sont claires (horaires interdits, attitudes à adopter) et surtout les jours d'affluence sont clairement affichés et interdits aux vélos : simple, non ?  DSC04948.JPG

A Toulouse et autres villes de la région, il reste la solution des vélos pliants. 

http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/07/1186259-et-maintenant-on-prend-le-bus-avec-son-velo-pliant.html 

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 18:45

Afin de constater les lacunes décrites ci-dessous et d'appréhender la manière de circuler à vélo le long du parcours, l'Association Vélo (page internet) et l'Abave vous ont convié à pédaler sur environ 3 kilomètres du parcours le mercredi 24 Novembre à 12h à la station «Arènes Romaines» pour rallier à vélo la station «Odyssud Ritouret».

 

articles de presse :

20 minutes : http://www.20minutes.fr/article/628437/toulouse-les-cyclistes-sortent-carton-rouge

La Dépêche : http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/26/956851-Difficile-cohabitation-avec-le-tram.html 

 

Communiqué ABAVE et Association Velo :

Le 27 Novembre prochain aurait du être inauguré le tramway T1 entre Beauzelle et les Arènes. Ce grand retour du tram dans l'agglomération toulousaine est une bonne nouvelle, en particulier car il permet de repenser la rue et de rééquilibrer le partage de l'espace public.

 

Si le tramway est l’allié naturel du vélo, il s'avère que les aménagements cyclables ont été réalisés de manière peu cohérente, voire « oubliés » sur de grandes portions, ne permettant pas d'assurer une continuité sécurisée le long du parcours. Consultées en 2005 lors de l’enquête publique, l’Association Vélo et l’ABAVE avaient pourtant pointé les insuffisances du projet et avaient obtenu quelques modifications des plans qui s’avèrent ne pas correspondre aux réalisations.

A Blagnac, des pistes cyclables ont été supprimées. Des sens uniques ont été créés, obligeant les vélos à faire de longs détours. Des portions dangereuses dont beaucoup sans aménagements spécifiques exposent les cyclistes à des risques d’accidents.

A Toulouse, les plans validés par l’Association Vélo ont été modifiés sans préavis. Sur l’ensemble du parcours, on ne peut que constater la médiocrité de certaines réalisations et des finitions (poteaux et pylônes plantés au milieu de la piste, bateaux « zéros » trop élevés, multiples traversées des voies et de la route parallèle, parcours peu lisible et non jalonné, etc…)

De plus, la possibilité d’embarquer les bicyclettes ne semblent pas encore formellement tranchée. A l’image des villes comme Bordeaux ou Montpellier, nous demandons qu’elles soient autorisées à bord (par exemple aux heures creuses et dans le dernier wagon).

 

En espérant pouvoir compter sur la présence de nombreux participants.

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 19:04

Profitons de la prochaine inauguration du tramway pour recenser les points noirs de ciculation entre cette ligne et les autres usagers respectueux de l'environnement (vélos, piétons, fauteuils roulants, escargots, chiens et ).

 

Ecrivez-nous à abave@free.fr pour nous envoyer vos remarques.

 

La ligne E (rebaptisée T1) du tramway doit être inaugurée le 27 novembre prochain. Elle reliera Toulouse (à partir de la station des Arènes) à Beauzelle, via Blagnac. Longue de 10, 9 km, la ligne comptera dix-huit stations, dont Ancely et les Arènes Romaines. Le tram dessert également le centre hospitalier régional de Purpan. Une extension est prévue pour 2013, des Arènes jusqu'au Grand-Rond. Elle assurera une connexion avec la ligne B du métro.

 

Quelles ambitons en terme de réduction du trafic automobile sur la zone ? combien de voitures en moins ? Combiens de passagers des transports en commun en plus ?

 

chgtcote.JPG

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 20:50

Ondine a 16 ans, elle habite Ancely et pratique le hand-ball depuis 5 ans à Blagnac. Autonome et écolo, cette année, elle va, jusqu'au Gymnase Weidknett, en vélo.

 

C'est rapide (1/4 d'heure) mais pas pratique car son trajet suit le tramway de bout en bout. Lundi 20 Septembre, c'est l'incident tant redouté : un chien traverse la voie de tramway sur laquelle elle circulait, elle fait un écart et sa roue avant se bloque dans le rail et chute lourdement : un genou est bien abimé... Quelle imprudente : elle aurait dû emprunter la piste cyclable "imaginaire" de la route de grenade : mais au fait, quelle piste cyclable ?

 

genouondine.JPG

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 21:08
Le tramway arrive, on parle d'une inauguration le 4 décembre 2010 : bonne nouvelle pour les transports publics et les modes doux. Espérons que de nouveaux usagers vont emprunter ce mode de déplacement et que la part des transports publics va augmenter dans notre zone, la plus mal classée de l'aire toulousaine.

Mais des points noirs s'annoncent : d'abord, les zones "mixtes" voiture, tramway, vélos et deux roues mélangées comme le montrent les photos ci-dessous.

fevrier2010-008.JPG
fevrier2010-010.JPG

Pour l'instant, nos adhérents constatent un stationnement anarchique rue Louis Aragon et autour du bureau de tabacs de la place Catalogne (sur la chaussée et sur les trottoirs).
Comment le passage du tramway pourra-t-il être garanti sans risque d'accrochage, l'urbanisme et le nombre de voitures, dans ce quartier y étant très dense ?

Ensuite, les arbres replantés sont moins nombreux que ceux représentés sur les photos de synthèse d'avant-projet et il y a une profusion de poteaux d'éclairage alors que les lampes auraient pu être intégrées aux portiques supportant les câbles d'alimentation du tramway.

fevrier2010-013.JPGfevrier2010-015.JPG


Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 07:39
A Blagnac, le feu couve toujours autour du tramway : les associations dénoncent la défiguration du paysage et le manque de concertation.

arbres abattus, quartier défiguré et travaux de voirie en tout genre : ça va vite mais rien n'est organisé pour les piétons et les vélos pendant ces travaux : les quelques barrières et panneaux ne permettent pas de se déplacer correctement tant les sols et revêtements sont négligés. Les graviers, ornières et trottoirs infraichissables sont légions. On demande encore aux usagers des modes doux de s'adapter !

Quand on pense que le tramway ne desservira 
pas l'aéroport, on se dit qu'il a vraiment intérêt à être efficace sans quoi les routes continueront d'être aussi encombrées.


Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 21:19

«  des perturbations quotidiennes pour rien ? »

 

 

Pour :

 

La création d’une ligne de transport performante entre le centre de toulouse et blagnac

Le choix d’un transport en surface (tramway)

La volonté de desservir le maximum de personnes et les zones à forte densité de population

 

Contre :

 

Le choix du tracé qui ne dessert ni l’aéroport et ni les zones industrielles attenantes

Le choix d’une connexion vers la ligne A trop lent

La suppression de pistes cyclables tout au long du trajet

Le manque d’ambition du projet face à l’étalement urbain de l’agglomération

Le développement non maitrisé du centre commercial, lui desservi par la ligne E

 

Craintes pour l’avenir :

 

Un accroissement du trafic sur la rocade RD902

Un report insignifiant des automobilistes vers la ligne E (rupture de charge, coût et temps de trajet)

Des embouteillages de plus en plus nombreux sur les rocades autour de blagnac

Un usage détourné de la ligne E au profit des grandes surfaces de la distribution situées en bout de ligne

Un temps de trajet Blagnac-Capitole trop long

Une politique des transports scolaires inadaptée le long de la ligne E

 

Propositions ABAVE rejetées :

 

Un maillage global de l’agglomération TRAM-TRAIN et bus en site en propre (avec le collectif PDU) depuis 2003

Une connexion vers la ligne B vers le train

Une prolongation du bus n° 16

Un tracé le long de la route de Grenade

Une concertation avec les usagers pour le redéploiement des lignes 70,71, 66 et navettes intra-urbaines

Le maintien à l’équivalent du nombre d’arbres abattus sur le trajet

Des aménagements piétons et cyclables conséquents pendant les travaux de construction de la ligne

 

Points de vue déjà exprimés (en coordination avec le collectif d’associations PDU) :

lors des enquêtes publiques pour la ligne E dès 2003

lors d’une entrevue entre les associations et la direction des transports de la ville de Blagnac en Février 2006

par une lettre à Monsieur le Maire le 15 mai 2007

lors des Assises de la mobilité en Mai 2008

Repost 0
Published by ABAVE - dans tramway ligne E
commenter cet article